Aujourd'hui,
URGENT
Burkina : 1 034 609 personnes déplacées internes accueillies dans 257 communes (gouvernement). 
Burkina: au moins 25 terroristes neutralisés les 11 et 13 septembre 2020 dans le Soum et le Loroum (Etat-major des armées).
Burkina: 65 partis politiques soutiennent la candidature du président Roch Kaboré, selon le MPP, parti au pouvoir. 
Elections 2020: la date limite de dépôt le 22 septembre pour les législatives et le 2 octobre pour la présidentielle au Burkina.
Burkina: Ouaga enregistre 541 266 candidatures, soit 41,95% du nombre total pour les concours directs de la Fonction publique/2020.
Burkina: 1 290 142 candidatures enregistrées pour 4 721 postes à pourvoir pour les concours directs de la Fonction publique /2020.
Présidentielle/2020: des jeunes collectent 8 millions de Fcfa pour payer la caution du candidat Roch Marc Christian Kaboré.  
Burkina: l’ancien premier ministre Yacouba Isaac Zida sera investi comme candidat à la présidentielle le 25 septembre.
Burkina: le dialogue avec les groupes armés, une «nécessité humanitaire», selon le CICR.
Justice: le juge des référés ordonne l’interdiction immédiate de l’utilisation de l’identité et du logo du CDP par Mahamadi Kouanda. 

POLITIQUE

Le gouvernement a pris la décision de dissoudre le conseil municipal de Saponé - située à une trentaine de kilomètres de Ouagadougou- ce jeudi 14 décembre 2017, a annoncé le ministre en charge de l’Administration territoriale, Siméon Sawadogo, à l’issue du conseil des ministres.

Siméon Sawadogo -dont les propos sont relayés par la direction de la communisation du ministère en charge de la Communication- a déclaré que le conseil des ministres a adopté un projet de décret qui dissout le conseil municipal de Saponé.

Le ministre explique ensuite que, compte tenu des difficultés de fonctionnement dudit conseil, il devenait impératif de le dissoudre. «Nous avons tenté d’inciter le dialogue et des échanges avec les protagonistes mais nous n’avons pas réussi. Voilà pourquoi, conformément donc à l’article 251 et au titre 152 du code général des collectivités territoriales qui stipule qu’en cas de dysfonctionnement grave pouvant porter à l’intégrité et à la cohésion sociale, un conseil municipal peut être dissout, celui de Saponé a été dissous», a précisé Siméon Sawadogo.

Le gouvernement compte nommer un délégué spécial jusqu’à la fin du mandat du conseil municipal. «Le gouvernement invite les protagonistes et l’ensemble de la population au calme et à la responsabilité car nous avons encore le temps d’échanger et de trouver des formules pour le développement de la commune de Saponé», a souligné Siméon Sawadogo.

A cause d’un conflit né de l’installation du conseil municipal, la commune de Saponé connaît des difficultés de fonctionnement.

Au petit matin du 8 décembre 2017, la mairie cette commune rurale a été ravagée par un incendie qui a consumé du matériel de bureau et des documents.

C’est la deuxième dissolution du conseil municipal de cette commune: il avait été dissous par le conseil des ministres du 1er mars 2017 en raison de tensions entre conseillers de l’opposition et du parti au pouvoir. Les élections avaient été reprises le 28 mai courant.

Cette fois, le gouvernement semble vouloir siffler la fin de la récréation…

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir