Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le président du Faso, chef suprême des armées, a réuni ce 23 mai 2020, une session du Conseil supérieur de la défense nationale. 
Guinée: décès à Conakry ce 22 mai 2020 à l’âge de 70 ans, du musicien Mory Kanté, connu pour son titre à succès "Yéké Yéké".  
Burkina: l’ppposition politique exige la levée du couvre-feu instauré depuis le 21 mars dernier dans le cadre de la lutte contre la Covid’1
Covid-19: Des taximen de Ouaga souhaitent faire passer le prix de la course de 300 à 500 FCFA à cause la limitation du nombre de passagers 
Eau: en 2019, le gouvernement a construit 506 km de réseau d’adduction d’eau potable et 188 bornes fontaines en milieu urbain (DSN/PM).
Santé: 150 médecins spécialistes, 500 généralistes, 50 pharmaciens généralistes et 10 pharmaciens spécialistes formés en 2019 (DSN/PM).
Santé: le gouvernement a réalisé 59 CSPS, normalisé 67 autres, lancé les travaux du CHR de Manga et inauguré le CHR de Ziniaré (DSN/PM). 
Burkina : 5 lycées professionnels -1 en finition-, 2 lycées techniques et 8 lycées scientifiques-2 en finition- réalisés en 2019 (DSN/PM). 
Education: 2 578 salles de classes dont 1 167 en cours de finition, réalisés au Burkina à fin 2019 (DSN/PM). 
Burkina: le secteur minier a connu l’entrée en activité de 3 nouvelles mines portant la production d’or à 50 tonnes en 2019 (DSN/PM).

MONDE

Les résultats provisoires de la Ceni proclament Faure Gnassingbé réélu à l’issue de la présidentielle du 22 février avec 72,36% des voix. 

C’est au petit matin du lundi 24 février 2020 que la Ceni (Commission électorale) a rendu publics les résultats provisoires de la 7è élection présidentielle de l’ère démocratique du Togo.

Il ressort de ces décomptes que Faure Gnassingbé est réélu dès le 1er tour de cette présidentielle avec un score de 72,36% des voix. Il devance Gabriel Messan Kodjo qui arrive en seconde position avec 18,37% des suffrages, suivi par Jean-Pierre Fabre avec 4,35% des votes. 

Au moins trois candidats de l'opposition togolaise déclarent que l'élection a été marquée par des fraudes. Jean-Pierre Fabre – qui s’était classé successivement 2è en 2010 et en 2015 selon les chiffres officiels des élections présidentielles de ces années précitées qui le créditaient au moins de 33,93% en 2010 et 35,19% en 2015-, a déclaré que le vote a été marqué par de multiples fraudes et qu'il se considère comme le véritable vainqueur de la présidentielle. 

Sept candidats au total étaient en lice.