Aujourd'hui,
URGENT
Burkina : 1 034 609 personnes déplacées internes accueillies dans 257 communes (gouvernement). 
Burkina: au moins 25 terroristes neutralisés les 11 et 13 septembre 2020 dans le Soum et le Loroum (Etat-major des armées).
Burkina: 65 partis politiques soutiennent la candidature du président Roch Kaboré, selon le MPP, parti au pouvoir. 
Elections 2020: la date limite de dépôt le 22 septembre pour les législatives et le 2 octobre pour la présidentielle au Burkina.
Burkina: Ouaga enregistre 541 266 candidatures, soit 41,95% du nombre total pour les concours directs de la Fonction publique/2020.
Burkina: 1 290 142 candidatures enregistrées pour 4 721 postes à pourvoir pour les concours directs de la Fonction publique /2020.
Présidentielle/2020: des jeunes collectent 8 millions de Fcfa pour payer la caution du candidat Roch Marc Christian Kaboré.  
Burkina: l’ancien premier ministre Yacouba Isaac Zida sera investi comme candidat à la présidentielle le 25 septembre.
Burkina: le dialogue avec les groupes armés, une «nécessité humanitaire», selon le CICR.
Justice: le juge des référés ordonne l’interdiction immédiate de l’utilisation de l’identité et du logo du CDP par Mahamadi Kouanda. 

MONDE

Le président tunisien Béji Caïd Essebsi est mort ce jeudi 25 juillet 2019 à l’âge de 92 ans. Il était de nouveau hospitalisé en soins intensifs, presque un mois après son grave malaise en juin dernier.

La télévision nationale a arrêté ses programmes pour diffuser des versets de coran, avant d’annoncer son décès à 10h25. Il a été le premier président démocratiquement élu en 2014, trois ans après la chute de Zine el Abidine Ben Ali. Essebsi est mort à quelques mois de la fin de son mandat présidentiel.

C’est le président du Parlement tunisien Mohamed Ennaceur qui va être intronisé président de la République par intérim en début d’après-midi. Selon la Constitution, Mohamed Ennaceur peut assurer l’intérim durant 45 à 90 jours.

Le décès du président intervient le jour où la Tunisie célèbre la proclamation de la République en 1957, habituellement marqué par un discours du chef de l’Etat. Ce vétéran de la politique, plus vieux chef d’Etat au monde en exercice après la reine Elizabeth II d’Angleterre, a servi aussi bien sous Habib Bourguiba, premier président de la Tunisie que Zine el Abidine Ben Ali, avant d’accéder lui-même à la présidence en 2014, avec la mission paradoxale de consolider la jeune démocratie.

Une semaine de deuil national a été décrété par le président du Parlement.

Source : 20minutes.fr