Aujourd'hui,
URGENT
Mali: une centaine de civils tués dans le centre du pays, le gouvernement annonce l'ouverture d'une enquête 
Côte d'Ivoire: Pascal Affi N'Guessan candidat à l'investiture FPI pour 2020
Gabon: Ali Bongo de retour au Gabon après plusieurs mois de convalescence au Maroc
Burkina: lancement d’une campagne de vaccination pour contrer une épidémie de méningite dans la région de l'Est
Burkina: le gouverneur de l’Est met en garde les individus qui veulent «entraver la liberté d'action des troupes» de l'opération Otapuanu
Brésil: l'ancien président brésilien Michel Temer arrêté dans une enquête anticorruption
Nouvelle-Zélande: le pays interdit la vente de fusils d'assaut et semi-automatiques en réponse à l'attaque de Christchurch qui a fait 50 morts
Mozambique: 15 000 personnes encore menacées après le passage du cyclone Idai
Centrafrique: un accord trouvé entre le pouvoir et les groupes armés
Burkina: des membres du Conseil de sécurité des Nations unies annoncés à Ouagadougou le 24 mars prochain

MONDE

Dans un communiqué publié sur son compte twitter, la compagnie Ethiopian Airlines indique que l’un de ses avions s'est écrasé ce dimanche 10 mars au matin juste après son décollage de l'aéroport international d'Addis-Abeba.

Le vol ET 302 reliait la capitale éthiopienne à Nairobi (Kenya). La compagnie indique avoir perdu le contact six minutes après le départ. Les recherches et opérations de sauvetage sont en cours à une trentaine de kilomètres au sud d'Addis-Abeba, dans les environs de Bishoftu. L'avion comptait 149 passagers et 8 membres d'équipage. «Les opérations de recherche et de secours sont en cours et nous n’avons aucune information confirmée concernant des survivants ou d’éventuelles victimes», précise le communiqué d’Ethiopian Airlines.

Une dernière brève de France 24 indique que selon un porte-parole de la compagnie Ethiopian Airlines, il n'y aurait malheureusement aucun survivant à l'issue du crash de ce matin.

FESPACO 2019

Sondage

Roch Kaboré a nommé un nouveau Premier ministre à un moment où le dialogue social, la relance économique et les défis sécuritaires s'imposent comme challenges. Christophe Dabiré sera-t-il l’homme de la situation?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé