Aujourd'hui,
URGENT
Médias: un incendie a ravagé ce matin les  locaux de la télévision BF1. Pas de blessé, mais d'importants dégâts matériels.
Burkina: le secteur minier, c’est 71% des recettes d’exportation,  50 tonnes d’or produites en 2019 qui ont rapporté 1420 milliards FCFA.
Mines: en 2020, l’exportation d’or a rapporté près de 2 000 milliards de FCFA au Burkina (Oumarou Idani). 
Covid-19: un nouveau décès et 83 nouveaux cas à la date du 12 janvier 2021 au Burkina Faso. 
Mali: trois Casques bleus ivoiriens tués quand leur véhicule a sauté sur une mine dans la région de Tombouctou (Officiel). 
Burkina: la NAFA félicite le président Kaboré pour la création d’un ministère de la Réconciliation nationale et encourage Zéphirin Diabré. 
Burkina: le couvre-feu prolongé de 45 jours dans la région du Sahel dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. 
États-Unis: 20 000 soldats de la Garde nationale déployés à Washington pour l'investiture de Joe Biden (médias). 
États-Unis: Donald Trump devient le premier président sous l'objet d'une deuxième procédure de destitution dans l'histoire du pays.
Covid-19: 184 nouveaux cas et 3 décès à la date du 11 janvier 2021 au Burkina.  

©RTB

ENVIRONNEMENT

Les Eaux et Forêts du Burkina ont saisi 20 peaux de crocodiles et deux pointes d’ivoire d’éléphants. La présentation à la presse des spécimens d’animaux sauvages intégralement protégés est intervenue ce 16 août 2019 à Ouagadougou. Une synthèse de la RTB.

Face à la presse, le Commandant des Eaux et Forêts, Lassané Dénis Nikiéma a présenté la saisie de spécimens d’animaux sauvages intégralement protégés. Il s’agit de 20 peaux de crocodiles et 2 pointes d’ivoires d’éléphants saisies par les agents de la direction  des Opérations des Eaux et Forêts le 31 juin 2019 et 19 juillet dernier des mains de braconniers.

Pour lui, cette recrudescence du braconnage fait suite au problème sécuritaire que connait le pays ces dernières années. Or, selon le décret n°2017-0238-PRESPM/MEEVCC, l’éléphant et le crocodile sont des espèces intégralement protégées, donc interdits d’abattage.

La présente saisie, a indiqué le Commandant Nikiéma, a permis d’interpeller 7 individus dont 4 dans le trafic des peaux de crocodiles à Zorgho et 3 dans celui des ivoires à Pô. « Ces 7 individus sont déposés au Commissariat de Police et la justice suit son cours sur le dossier », a-t-il précisé.

Le Burkina Faso disposant de 6000 têtes d’éléphants sur les 12 000 au plan ouest-africain, le commandant Nikiéma a lancé un appel pressant de protéger cet héritage que la nature nous a offert.

RTB

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir