Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 
Burkina: le gouvernement et ses partenaires vont injecter 5,2 milliards FCFA dans 12 projets afin de promouvoir l’agriculture contractuelle
Fichier électoral  : le top départ pour l'enrôlement du Centre donné, les équipes d'enrôlement vont officier sur la région du 23 juin au 9 juillet 2020
Burkina: lancement ce 23 juin 2020 des examens franco-arabes du CEP et BEPC. 12 500 candidats concernés par les deux examens.
Covid-19: le grand pèlerinage à la Mecque (Arabie saoudite) aura lieu, mais avec un nombre "très limité" de fidèles. 
Covid-19: le porte-parole du gouvernement, Remi Dandjinou annonce la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes du Burkina

ENVIRONNEMENT

Le Burkina Faso vient d'inscrire son premier site Naturel sur la liste du Patrimoine mondial naturel de L'UNESCO avec succès, le Complexe W-Arly-Pendjari (WAP).


Le WAP est une vaste étendue de savane soudano-sahélienne intacte  abritant une faune riche et variée. Il compte plus de 460 espèces  d'oiseaux, 80 espèces  de reptiles et 120 espèces de poissons. Le WAP est également une ressource naturelle Partagée entre le Benin le Burkina et le Niger.
L'aboutissement heureux du dossier d'inscription qui témoigne de la bonne et franche collaboration entre les trois pays, est aussi une forme d'interpellation des trois pays à redoubler d'efforts  dans la gestion concertée du complexe.

Le ministre de l'Environnement de l'Economie Verte et du Changement Climatique Batio BASSIERE a,  au nom du gouvernement du Burkina Faso remercié le centre du patrimoine mondial, les membres du Comité et les partenaires techniques et financiers pour l'accomplissement de ce projet. Il a en outre rassuré les uns et les autres sur la volonté de son pays le Burkina Faso à préserver ce patrimoine pour les générations futures.

Cette Reconnaissance selon le ministre  BASSIERE  découle de la politique de son Excellence Monsieur le Président  du Faso en matière de conservation des ressources naturelles pour les générations futures.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir