Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le président du Faso, chef suprême des armées, a réuni ce 23 mai 2020, une session du Conseil supérieur de la défense nationale. 
Guinée: décès à Conakry ce 22 mai 2020 à l’âge de 70 ans, du musicien Mory Kanté, connu pour son titre à succès "Yéké Yéké".  
Burkina: l’ppposition politique exige la levée du couvre-feu instauré depuis le 21 mars dernier dans le cadre de la lutte contre la Covid’1
Covid-19: Des taximen de Ouaga souhaitent faire passer le prix de la course de 300 à 500 FCFA à cause la limitation du nombre de passagers 
Eau: en 2019, le gouvernement a construit 506 km de réseau d’adduction d’eau potable et 188 bornes fontaines en milieu urbain (DSN/PM).
Santé: 150 médecins spécialistes, 500 généralistes, 50 pharmaciens généralistes et 10 pharmaciens spécialistes formés en 2019 (DSN/PM).
Santé: le gouvernement a réalisé 59 CSPS, normalisé 67 autres, lancé les travaux du CHR de Manga et inauguré le CHR de Ziniaré (DSN/PM). 
Burkina : 5 lycées professionnels -1 en finition-, 2 lycées techniques et 8 lycées scientifiques-2 en finition- réalisés en 2019 (DSN/PM). 
Education: 2 578 salles de classes dont 1 167 en cours de finition, réalisés au Burkina à fin 2019 (DSN/PM). 
Burkina: le secteur minier a connu l’entrée en activité de 3 nouvelles mines portant la production d’or à 50 tonnes en 2019 (DSN/PM).

©Dr

La journée mondiale de l’environnement (JME) a été initiée par l’Organisation des Nations Unies en 1972, à l’occasion de l’ouverture de la conférence des Nations unies sur l’environnement de Stockholm. La journée mondiale de l’environnement met en avant un enjeu spécifique important différent chaque année concernant l’environnement. Elle est célébrée chaque 5 juin. Cette année, Le thème a été axé sur la sensibilisation à la pollution de l’air. 

Ceci est le message du ministre burkinabè en charge de l’environnement,  Batio Bassière,  à l’occasion de la journée mondiale de l’environnement célébrée chaque 5 juin.

«L’Heure est grave, tout le monde le sait, c’est la forêt de Kua qui défraie la chronique parce que notre gouvernement n’a trouvé autre lieu que cette forêt classée depuis 1936 pour y construire un hôpital». Tels sont les propos de la Coalition citoyenne pour la préservation de l’environnement (CCPE) au cours d’une conférence de presse ce vendredi 31 mai 2019 à Ouagadougou. Selon ladite coalition, s’attaquer aux forêts de la région des Hauts-Bassins, c’est compromettre la disponibilité et la qualité des ressources en eau dans cette partie du Burkina.

©Dr

La voûte nubienne est un procédé architectural ancestral venu de l’Egypte antique. Cette technique est dit-on adaptée à certaines régions africaines. Mais que renferme exactement cette notion de voûte nubienne ?

Le vendredi 17 mai 2019, le député UPC Moussa ZERBO a rendu visite au Prix Nobel alternatif, Yacouba SAVADOGO, dans sa forêt située en périphérie de Ouahigouya. A travers cette visite, l’élu national a voulu rendre hommage à ce héros de la protection de l’Environnement et lui demander de joindre sa voix à la sienne pour dénoncer le déclassement de la forêt de Kua et toutes les atteintes à l’Environnement. 

Une délégation de SOS Sahel International Burkina Faso et France a été reçue ce vendredi 10 mai 2019 par le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. L'audience s'est tenue en prélude à la préparation du sommet du G7 prévu en aout 2019 en France.

© DR

Après 3 ans de travail, le groupe d’experts de l’ONU sur la biodiversité, (IPBES) a rendu public son rapport, le lundi 6 mai 2019. C’est un document de 1800 pages accablant pour l’homme et la planète.

Photo: ministère de l'Environnement

Inger Andersen, Directrice générale de l’Union internationale de la Conservation de la nature (UICN)  a effectué du 28 au 31 janvier 2019 une visite de travail au Burkina Faso. En collaboration avec le ministère en charge de l’Environnement, elle a fait le point de sa visite en terre burkinabè aux hommes de médias le jeudi 31 janvier 2019. 

Trois peaux de panthères et deux peaux de lions venant de l’Est du Burkina  ont été saisies le 17 décembre 2018 dernier à Ouagadougou par la direction des opérations du ministère de l’Environnement, de l’Économie verte et du Changement climatique avec l’appui du projet Ralf. Ledit  ministère a tenu un point de presse ce vendredi 11 janvier 2019 afin d’apporter à l’opinion publique des éclaircissements sur ce trafic.

Photo: Touteinfo.com

Le Syndicat national des travailleurs de l'environnement, du tourisme et de l'hôtellerie (Synteth) a animé ce jeudi 10 janvier 2019 une conférence de presse au cours de laquelle il a  dénoncé une mauvaise gestion et une mauvaise organisation du ministère en charge de l’Environnement.

Présenté comme «l’homme qui a arrêté le désert», le septuagénaire burkinabè Yacouba Sawadogo a été primé pour   avoir «converti en forêts des terres infertiles», dans sa province natale, le Yatenga. Le lauréat du Prix Right Livelihood ou Prix Nobel Alternatif 2018, a reçu, ce vendredi, son trophée à Stockholm, en Suède, rapporte l’Agence d'Information du Burkina (AIB).

La Dynamique burkinabè de la Convergence globale des luttes pour la terre, l’eau et les semences paysannes ouest africaine (CGLTE-OA) organise pour la troisième année consécutive la semaine nationale de la Convergence. Activité qui s’inscrit dans la logique de sa vision : rendre visible les actions de promotion et de défense des droits d’accès à la terre, l’eau, les semences paysannes et les ressources naturelles. L’information a été donnée ce lundi 22 octobre 2018 à Ouagadougou au cours d’une conférence de presse.