Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

ECONOMIE

Les Partenaires techniques et financiers s’inquiètent, dans la déclaration qui suit, de la situation qui prévaut à la Centrale d’achat des médicaments essentiels génériques (Cameg) suite à la nomination d’un nouveau directeur général.

 

«La France, l’OMS, l’Unicef et l’Union européenne en tant que membres fondateurs de la Centrale d’Achat des Médicaments Essentiels Génériques et Consommables Médicaux (Cameg), avec les Etats-Unis d’Amérique, chef de file des partenaires techniques et financiers du secteur de la santé au Burkina Faso :

–         Expriment leur grande préoccupation au regard de la crise qui perdure à la Cameg ;

–         S’inquiètent des conséquences que cette crise pourrait avoir sur l’approvisionnement en médicaments au Burkina Faso ;

–         S’engagent à chercher avec l’Etat  burkinabè une solution rapide, et ceci en concertation avec les différentes parties prenantes ;

–         Prendront part aux travaux de la commission de réflexion sur les statuts de la Cameg, afin de contribuer à la continuité et à la performance du système d’approvisionnement en médicaments essentiels au Burkina Faso. »

Ont approuvé :

PTF membres fondateurs de la Cameg

Chef de file des PTF intervenant dans le domaine de la santé

–          Madame le Représentant de l’OMS

–          Madame le Représentant de l’Unicef au Burkina Faso

–          SEM l’ambassadeur de France au Burkina Faso

–          SEM L’ambassadeur de l’UE

–          SEM l’Ambassadeur des USA au Burkina Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir