Aujourd'hui,
URGENT
Soudan: l'Union africaine donne un ultimatum de 15 jours à l'armée pour remettre le pouvoir aux civils, sans quoi le pays sera suspendu
Burkina: le gouvernement dément la prétendue labellisation du Faso Dan Fani par une firme chinoise et annonce sa labellisation future
Irak: 900 présumés terroristes rapatriés de Syrie pour être jugés
France:  la cathédrale Notre-Dame de Paris ravagée par les flammes, l'édifice et les œuvres sauvées 
Burkina: l'ancien ministre de la Culture, Tahirou Barry accepte d'être le candidat du MCR à la présidentielle de 2020
Etats-Unis: le progressiste Pete Buttigieg candidat à l'investiture démocrate
Libye: le HCR s’inquiète du sort des migrants pris dans les combats
Soudan: le ministre soudanais de la défense, Mohamed Ahmed Ibn Aouf, renonce à diriger le Conseil militaire qui dirigera la transition
Burkina: le gouvernement lance une opération de contrôle de l’authenticité des diplômes des fonctionnaires en activité
Burkina: plus d'une centaine d'individus interpellés au cours de l'opération Otapuanu

ECONOMIE

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a présidé, mercredi dans la matinée, un forum sur les opportunités économiques du Burkina Faso. Ce forum organisé en collaboration avec le Conseil d’affaires économiques étrangères (DIEK) de Turquie, entend inciter plus d’investissements turcs au Burkina Faso.

Le président du Conseil d’affaires Turquie-Burkina Faso, Ahmet Dal, a nourri l’espoir que ce forum puisse renforcer les bases de développement des relations économiques entre les hommes d’affaires des deux pays. 

Et « la visite officielle du président du Faso en Turquie peut y contribuer » a-t-il soutenu. Car même si les échanges commerciaux entre les deux pays ont augmenté ces dernières années (50 millions de dollars en 2014 contre 90 millions de dollars en 2017), « ils restent en deçà de nos potentialités respectives » a indiqué le président de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Mahamadi Sawadogo. 

Pourtant, « le Burkina Faso dispose d’énormes potentialités économiques faiblement exploitées et d’un environnement des affaires attractif que le gouvernement ne cesse d’améliorer » a soutenu le Ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat, Harouna Kaboré. 

« Les reformes plus récentes sont l’adoption d’un nouveau code des investissements incitatif et attractif, d’une loi portant organisation de la concurrence et d’une loi sur la promotion des petites et moyennes entreprises » a souligné le ministre.

Il a, par conséquent, invité les hommes d’affaires turcs « à saisir les opportunités qui s’offrent à eux pour booster les échanges économiques gagnant-gagnant ».

Prenant la parole à la tribune pour clore les travaux, le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a dit combien son séjour en Turquie allait être mis à profit pour établir des balises solides, avec son homologue Réception Tayyip Erdogan.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé