Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

ECONOMIE

Le gouvernement burkinabè a examiné lors de sa réunion hebdomadaire un rapport concernant la proposition de schéma d’apurement de la dette intérieure irrégulière des ministères et institutions.


Cette dette intérieure irrégulière avait été évaluée à 39,3 milliards de FCFA par  l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC), à la suite d’un audit effectué au cours du premier trimestre 2016.  «Mais le ministère de l’Economie et des Finances a ramené cette dette à 32 milliards de francs CFA»,  a expliqué Remi Fulgance Dandjinou, le porte-parole du gouvernement. 

Cette année 2017, ajoute-t-il, 1445 dossiers, reconnus par l’ASCE et le ministère de tutelle, vont connaître une procédure d’apurement avec un allègement  des pièces justificatives  et une signature de contrat avec les différents prestataires concernés. 

Les ministres en charge du dossier ont été instruits de prendre les dispositions idoines «en vue de l’apurement diligent du reste de la dette déclarée irrégulière par l’ASCE-LC, en tenant compte de la mise à jour régulière de la liste des dossiers validés qui seront parvenus au ministère de l’économie, des finances et du développement», notre le compte rendu du conseil des ministres.

Quant à la dette intérieure déclarée régulière estimée à 35 milliards de francs CFA, elle a un taux d’apurement de 98,21%. Cela, après ait doté le budget national de 30 milliards de FCFA pour l’apurer.  Pour l’année 2017,  cinq milliards de francs CFA sont prévus sur le budget national  pour  finaliser l’apurement de la dette intérieure  régulière.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir