Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

ECONOMIE

L’échangeur du Nord sera ouvert à la circulation le jeudi 15 novembre 2018 selon le ministère en charge des Infrastructures dans une publication rendue publique ce mercredi 7 novembre. Selon cette dépêche de l'Agence d'information du Burkina (AIB),  l’ouvrage qui a coûté environ 70 milliards de F CFA a été financé sous le format Partenariat public privé (PPP) entre l’Etat burkinabè et le groupe Bank of Africa (BOA).

Une publication sur la page Facebook du ministre en charge des Infrastructures, Eric Bougma renseigne que la cérémonie officielle d’inauguration est prévue pour le jeudi 15 novembre 2018, dans la matinée. La même source précise que la cérémonie  devrait connaître la présence des plus hautes personnalités du pays, dont le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré.

Situé à la partie Centre-nord de la capitale burkinabè, l’échangeur du Nord est un ouvrage constitué d’un carrefour principal à quatre nœuds à anses et en trompette, avec une boucle de sortie sur la route nationale n°22 et dix ouvrages de franchissement, de longueur variant entre 40 et 75 m. Les travaux de cette infrastructure ont été lancés le 4 décembre 2015, par le gouvernement de la Transition et devaient durer 38 mois. Aux dires des spécialistes, l’ouvrage a coûté environ 70 milliards de F CFA, financé sous le format Partenariat public privé (PPP) entre l’Etat burkinabè et le groupe Bank of Africa (BOA).

Avec cette inauguration, la capitale burkinabè va compter désormais quatre échangeurs fonctionnels. En effet, avant l’échangeur du Nord, il y avait celui  de Ouaga 2000, ouvert en 2008, celui de l’Ouest ouvert en 2010 et celui de l’Est ouvert en 2012.

Agence d’information du Burkina