Aujourd'hui,
URGENT
Justice: Jean Claude Bouda recouvre la liberté 5 mois après sa détention à la Maco. 
Burkina:  18 Burkinabè meurent dans un accident à l'entrée de Bouaké en Côte d'Ivoire (conseil des ministres).       
Mali: plus de 100 djihadistes libérés en vue d’un échange pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin (AFP).
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).
Burkina: le Premier ministre appelle à la mise en place d’un «système de commande publique efficient».

ECONOMIE

A l’issue du Conseil des ministres tenu ce mercredi 19 septembre 2018, le gouvernement a adopté le projet de loi portant budget de l’Etat gestion 2019. Selon le porte parole du gouvernement, Remis Fulgance Dandjinou, il s’établit à : 2237,42 milliards de FCFA au titre des recettes et 2503,59 milliards de FCFA au titre des dépenses.

La deuxième session ordinaire de l’Assemblée nationale dite session budgétaire s’ouvre ce mercredi 26 septembre 2018. C’est au cours de cette session que les députés vont examiner le projet de loi portant budget de l’Etat, gestion 2019.  Pour que ce processus soit respecté, le gouvernement doit déposer le projet du budget 2019 avant l’ouverture de la session. Et c’est ce projet de loi qui a été finalisé par le conseil des ministres de ce 19 septembre.

« Il s’agit de recette de 2237,42 milliards de FCFA et des dépenses de 2503,59 milliards de FCFA. Par rapport à 2018, nous avons une hausse de recette budgétaire de 23% et une hausse des dépenses de 9,15%. Le niveau du déficit, lorsqu’on le rapporte au PIB nominale, projeté pour 2019 est de 3% », a affirmé Remis Dandjinou.  Le besoin de financement pour couvrir les dépenses sera de 266, 17 milliards si le projet est adopté tel.  En 2018, le déficit était de 423 milliards de FCFA.

En rappel, le budget 2018 se déclinait à plus 2441 milliards de F CFA au titre des dépenses contre plus de 2018  milliards au titre des recettes totales avec un besoin de financement de plus 423 milliards de F CFA.

 

Source : DCPM/MCRP

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir