Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: les cas confirmés en Afrique dépassent la barre du million. 
Burkina: la Semaine nationale de la culture ne se tiendra pas en 2020 à cause de la Covid-19 (ministre de la Culture).
Liban : au moins quatre Burkinabè blessés dans l'explosion survenue au port de Beyrouth (bilan provisoire). 
Liban: les locaux du Consulat honoraire du Burkina Faso endommagés dans l'explosion survenue au port de Beyrouth. 
Kantchari: Bapandi Ouoba, policier municipal, tué dans la nuit du 3 au 4 août 2020 à son domicile par des hommes armés non identifiés.
Ouahigouya: décès de la mère de l’ancien président de l’Assemblée nationale, feu Dr Salifou Diallo, ce 31 juillet 2020. 
Burkina: le BEPC a enregistré un taux de succès de 36,47% contre 26,62% en 2019.
Burkina: le CEP a enregistré un taux de succès de 66,06% contre 55,11% en 2019. 
Burkina: le CAP et le BEP ont enregistré un taux de succès de 63,37% contre 46,86% en 2019. 
Mali: Al-Qaida revendique l'attaque qui a tué un soldat français -brigadier Tojohasina Razafintsalaman- le jeudi 23 juillet 2020. 

Remise officielle des clés de la 25e édition

ECONOMIE

Les rideaux du 24e tirage de la Tranche commune entente sont tombés dans la soirée du vendredi 27 juillet dernier à Ouagadougou. Le Burkina Faso s’en sort à ce tirage avec le plus grand nombre de gagnants. Mais les 10 millions de francs Cfa de la cagnotte sont revenus à la Côte d’Ivoire.

Pour ce 24e  tirage, ce sont au total 15 séries qui ont été émises dans l’ensemble des cinq pays membres du Conseil de l’Entente comprenant chacune plus de 300 tickets. Le gros lot est revenu à un Ivoirien représenté par le chef service marketing de la Loterie nationale ivoirienne (Lonaci), Dosso Korobla qui a exprimé sa joie : «On n’a pas eu l’occasion de faire venir nos gagnants. Mais, savoir que les 10 millions sont déjà réquisitionnés pour la Côte d’Ivoire, c’est vraiment une fierté. Nous sommes très heureux. Et nous encourageons nos concitoyens ivoiriens à jouer davantage».

Au bilan du tirage, les gagnants burkinabè s’en sont tirés avec des lots allant d’1 à 5 millions de francs Cfa. Sada Soré, un des heureux gagnants qui joue chaque année a fini par décrocher 4 millions. «Chaque année, je ne fais que jouer et cette année j’ai gagné. Je suis très content d’avoir eu les 4 millions qui vont me servir à amorcer mes dépenses familiales. J’envisage aussi faire de l’élevage» prévoit le résident de Dori.

Ce tirage s’est déroulé sous un œil vigilant d’un jury composé d’un huissier et des représentants des loteries nationales des 5 pays membres du Conseil de l’Entente. «Nous avons validé ce tirage parce qu’il a été réalisé conformément aux règles et à la réglementation notamment sur le processus qui a été déposé et conformément à l’arrêté» a précisé l’huissier, Rosine Bogoré/Zongo

Un déroulement qui aura connu un succès selon le premier responsable de la Loterie nationale burkinabè, Simon Tarnagda. «Nous avons assisté au tirage de gros lots et vous avez vu que le plus petit lot était de 1 million, le plus gros était de 10 millions. Toutes les cinq loteries qui ont participé sont toutes satisfaites du déroulement du tirage qui s’est passé dans l’équité et tous les gagnants sont convaincus de la transparence du tirage. Ils ont été clairement déterminés et définis. Nous félicitons tous les clients et les invitons à continuer à jouer à la loterie» s’est-il exprimé.

Ce 24e  tirage du programme extraordinaire régional de la Tranche commune entente s’est achevé par une remise des clés de la 25e  édition au Togo, pays qui va abriter l’édition prochaine.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir