Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

ECONOMIE

Le Premier Ministre, Paul Kaba Thiéba, a reçu dans l’après-midi du 8 mai 2018 à Ouagadougou, le ministre malien de l’Economie et des Finances, Dr Boubou Cissé. Il était porteur d’un message de son Premier ministre à l’endroit du chef de gouvernement burkinabè. Ce déplacement s’effectue dans le cadre du lancement de la zone économique spéciale couvrant le Burkina Faso, le Mali et la Côte d’Ivoire.

Le lundi 14 mai prochain, sera lancé à Sikasso au Mali, la zone économique spéciale au profit des peuples du Burkina Faso, de la République du Mali et celle de la Côte d’Ivoire. C’est la principale information livrée par le ministre malien de l’économie et des finances malien, à sa sortie d’audience avec le Premier ministre Burkinabè Paul Kaba Thiéba.

Pour Dr Boubou Cissé, ces trois pays se sont engagés « pour améliorer la coopération économique et aller vers une intégration plus rapide de leur économie ».

A l’en croire, Ces trois pays (localités) disposent d’énormes potentialité économiques, et avec les efforts des trois gouvernements, ces localités pourront amorcer un véritable développement au profit de leurs populations respectives.

Ainsi, des projets structurants dans les domaines de l’agrobusiness, l’agro-industrie, le transport, la communication verront bientôt le jour à la faveur de cette zone économique spéciale communément appelé «Triangle du balafon».

Le 14 mai prochain, les Premiers ministres burkinabè, malien et ivoirien procéderont à la signature de la déclaration d’engagement, pour matérialiser le démarrage effectif de ce projet sous régional.

A noter que ce projet sous régional bénéficie du soutien de l’Union économique et monétaire ouest africaine et devra servir de modèle pour l’ensemble de l’union.

DCI/PM