Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

CULTURE

L’Association des Burkinabè de Lyon (ABL) a organisé les 6 et 7 mai 2022 dans ladite ville, la 16è édition de ses Journées culturelles. La culture comme levier de la cohésion sociale et du vivre ensemble, c’est sous ce thème majeur que l’ABL a placé l’organisation de cette 16è édition.

Projection de film, conférence-débat, exposition d’objets d’arts et de mets burkinabè, défilé de mode, concert avec de talentueux musiciens burkinabè ont meublé les deux jours de ces journées culturelles. Pour Monsieur Noufou TAPSOBA, président de l’ABL, ces journées culturelles constituent une occasion pour magnifier la cohésion sociale et le vivre ensemble et faire connaitre le Burkina Faso à travers ses valeurs et sa culture sous différentes facettes ». C’est pourquoi, a-t-il déclaré, « malgré le contexte sanitaire difficile dû à la pandémie de la Covid 19, malgré aussi l’inaction de son association pendant un moment, l’ABL grâce au soutien de la Métropole de Lyon, de la ville de Lyon, de la région Rhône-Alpes  et du Collectif AFRICA 50 de Lyon a pu organiser cette manifestation culturelle. L’occasion aussi pour les Burkinabè de la diaspora d’exprimer leur solidarité envers les compatriotes vivant dans les zones à fort déficit sécuritaire  ».

Une minute de silence a été observée en mémoire de toutes les victimes des attaques terroristes avant le coup d’envoi de la soirée culturelle.

Auparavant, dans la matinée du 7 mai 2022, s’est tenue une conférence-débat sur les « opportunités d’investissement en Afrique et au Burkina Faso ». Parmi les conférenciers du jour, Monsieur Djibril NAO, fondateur de l’entreprise « Aba N’Toun », qui signifie littéralement « Venez chez nous ». C’est une société par Action Simplifiée Unipersonnelle basée à Ouagadougou.

Aba N’Toun fait de l’ingénierie mécanique, offre des services en méthodes en assurant de l’assistance technique à ses clients afin d’améliorer leurs performances et la gestion de projets par l’accompagnement et la coordination des acteurs principaux à la réalisation du projet client. A travers son parcours personnel, Monsieur Djibril NAO a voulu tout simplement montrer à l’assistance qu’il faut savoir oser. L’entreprenariat pour lui est un secteur porteur et il a invité les jeunes diplômés à s’y intéresser.

Joindre l’utile à l’agréable : après la conférence-débat qui a été fort enrichissante à travers le jeu de questions-réponses, le public a pu découvrir des spécialités du Burkina aussi bien en art plastique (objets d’artisanat d’art tels que le bronze, les tableaux, les pagnes kôkô dônda, les bijoux, la maroquinerie…) qu’en art culinaire (grillades, dolo, bissap, beignets, zamné, riz soumbala, etc.).

Cette séquence de la manifestation a drainé du beau monde jusqu’au dernier acte événementiel de la journée : la soirée culturelle avec des spécialistes de la chorégraphie en danse traditionnelle, un défilé de mode avec le styliste Ymar Mode, présidente de l’association des créateurs du Faso Danfani à Paris et le grand concert avec des artistes de renom tels que Amzy venu de Ouaga, Bass Mandelson, Lise la Diva, Benny, Jahkassa, etc. Ces artistes ont bien rempli leur contrat avec le public, avec ceci de particulier : toujours un clin d’œil entre deux notes musicales aux frères du Faso.

La présentation de la soirée culturelle a été assurée de bout en bout par l’animateur culturel vedette de la RTB, Mascotte qui a donné rendez-vous à ses fans pour un spécial « Cocktail » sur les antennes de la RTB. En attendant, l’Association des Burkinabè de Lyon a tenu son pari en organisant ces journées culturelles : regrouper les Burkinabè de la région Rhône- Alpes en France et une partie de l’Europe autour de la cohésion sociale et le vivre ensemble.

 

Services Presse et Relations publiques de l’Ambassade du Burkina Faso à Paris