Aujourd'hui,
URGENT
Burkina : 1 034 609 personnes déplacées internes accueillies dans 257 communes (gouvernement). 
Burkina: au moins 25 terroristes neutralisés les 11 et 13 septembre 2020 dans le Soum et le Loroum (Etat-major des armées).
Burkina: 65 partis politiques soutiennent la candidature du président Roch Kaboré, selon le MPP, parti au pouvoir. 
Elections 2020: la date limite de dépôt le 22 septembre pour les législatives et le 2 octobre pour la présidentielle au Burkina.
Burkina: Ouaga enregistre 541 266 candidatures, soit 41,95% du nombre total pour les concours directs de la Fonction publique/2020.
Burkina: 1 290 142 candidatures enregistrées pour 4 721 postes à pourvoir pour les concours directs de la Fonction publique /2020.
Présidentielle/2020: des jeunes collectent 8 millions de Fcfa pour payer la caution du candidat Roch Marc Christian Kaboré.  
Burkina: l’ancien premier ministre Yacouba Isaac Zida sera investi comme candidat à la présidentielle le 25 septembre.
Burkina: le dialogue avec les groupes armés, une «nécessité humanitaire», selon le CICR.
Justice: le juge des référés ordonne l’interdiction immédiate de l’utilisation de l’identité et du logo du CDP par Mahamadi Kouanda. 

CULTURE

La communauté des Maaya entrepreneurs du Burkina Faso grâce à une convention de partenariat avec l’Institut Kôrè des arts et métiers (IKAM/Mali), ont créé l’IKAM/Burkina pour contribuer à la professionnalisation du secteur culturel au pays des Hommes intègres.


Cet institut de formation aux métiers des arts et de la culture vient ainsi renforcer la volonté du ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme (MCAT) dans sa politique de renforcement des capacités des acteurs pour un développement harmonieux des industries culturelles et créative au Burkina. Les Maaya entrepreneurs ouvrent l’IKAM Burkina Faso grâce à son incubateur de projets culturels. Ce laboratoire selon Issouf Balima, entrepreneur culturel et directeur de IKAM/Burkina, ambitionne de développer les compétences du secteur créatif burkinabè à l'horizon 2025. "Notre objectif est de contribuer au renforcement de capacité des acteurs culturels pour un développement harmonieux des industries culturelles et créatives", indique Issouf Balima.

En rappel, IKAM/Burkina est une organisation spécialisée dans la formation en entrepreneuriat culturel, le management et administration culturelle. IKAM/Burkina se veut un centre de ressource pour le développement du secteur des arts et de la culture au Burkina et dans la sous-région africaine.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir