Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le président du Faso, chef suprême des armées, a réuni ce 23 mai 2020, une session du Conseil supérieur de la défense nationale. 
Guinée: décès à Conakry ce 22 mai 2020 à l’âge de 70 ans, du musicien Mory Kanté, connu pour son titre à succès "Yéké Yéké".  
Burkina: l’ppposition politique exige la levée du couvre-feu instauré depuis le 21 mars dernier dans le cadre de la lutte contre la Covid’1
Covid-19: Des taximen de Ouaga souhaitent faire passer le prix de la course de 300 à 500 FCFA à cause la limitation du nombre de passagers 
Eau: en 2019, le gouvernement a construit 506 km de réseau d’adduction d’eau potable et 188 bornes fontaines en milieu urbain (DSN/PM).
Santé: 150 médecins spécialistes, 500 généralistes, 50 pharmaciens généralistes et 10 pharmaciens spécialistes formés en 2019 (DSN/PM).
Santé: le gouvernement a réalisé 59 CSPS, normalisé 67 autres, lancé les travaux du CHR de Manga et inauguré le CHR de Ziniaré (DSN/PM). 
Burkina : 5 lycées professionnels -1 en finition-, 2 lycées techniques et 8 lycées scientifiques-2 en finition- réalisés en 2019 (DSN/PM). 
Education: 2 578 salles de classes dont 1 167 en cours de finition, réalisés au Burkina à fin 2019 (DSN/PM). 
Burkina: le secteur minier a connu l’entrée en activité de 3 nouvelles mines portant la production d’or à 50 tonnes en 2019 (DSN/PM).

CULTURE

A l'état civil comme dans le milieu artistique, on l'appelle Sada Ba. Pour avoir vu le jour et grandit dans la capitale économique du Burkina Faso, l'artiste dit n'avoir d'yeux que pour cette ville cosmopolite qui pour lui, a besoin de visibilité afin de se refaire une identité au plan internationale. D'où "Bobo Dioulasso", le nom de son dernier album qui a été présenté à la presse ce mercredi 29 janvier 2020 à l'Institut français de Ouagadougou.


Après "Le destin" en 2015, l'artiste Sada Ba revient sur le marché du disque avec un album de 13 titres intitulé «Bobo Dioulasso». Transfuge du groupe «Dofini power» qui jouait au privilège pour lancer des activités nocturnes de la ville, Sada Ba qui au départ prenait la musique pour un passe-temps, entend désormais construire une carrière musicale.

Dans cet opus, l'artiste traite des sujets qui touchent la société dans un style musique urbaine. Natif de la ville de Bobo-Dioulasso, Sada Ba s'érige en ambassadeur de la ville de Sya en particulier et du Burkina en général. Même si l’auteur de «Bobo Dioulasso» a un penchant pour son titre "Mame Sada Cissé" où il rend hommage aux disparus, liberté est laissé aux mélomanes d’en dégager leur titre phare. Dans cet album, le musicien footballeur allie les langues Dioula et Wolof dans ses chansons pour se souvenir des deux cultures qu’il a côtoyé entre Bobo-Dioulasso et Dakar (la capitale du Sénégal) en termes d’éducation.

En rappel, Sada Ba a joué au football avec les Fonctionnaires de Bobo-Dioulasso (ASFB) avant de rejoindre la capitale où il a joué à l’ASFA-Yennenga. Ensuite, il est reparti à Bobo-Dioulasso où il pose ses valises au Racing club de Bobo-Dioulasso (RCB) et terminer où il a commencé, à l’ASFB.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir