Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: les cas confirmés en Afrique dépassent la barre du million. 
Burkina: la Semaine nationale de la culture ne se tiendra pas en 2020 à cause de la Covid-19 (ministre de la Culture).
Liban : au moins quatre Burkinabè blessés dans l'explosion survenue au port de Beyrouth (bilan provisoire). 
Liban: les locaux du Consulat honoraire du Burkina Faso endommagés dans l'explosion survenue au port de Beyrouth. 
Kantchari: Bapandi Ouoba, policier municipal, tué dans la nuit du 3 au 4 août 2020 à son domicile par des hommes armés non identifiés.
Ouahigouya: décès de la mère de l’ancien président de l’Assemblée nationale, feu Dr Salifou Diallo, ce 31 juillet 2020. 
Burkina: le BEPC a enregistré un taux de succès de 36,47% contre 26,62% en 2019.
Burkina: le CEP a enregistré un taux de succès de 66,06% contre 55,11% en 2019. 
Burkina: le CAP et le BEP ont enregistré un taux de succès de 63,37% contre 46,86% en 2019. 
Mali: Al-Qaida revendique l'attaque qui a tué un soldat français -brigadier Tojohasina Razafintsalaman- le jeudi 23 juillet 2020. 

©Dr/rencontre entre le ministre et le promoteur

CULTURE

Après la rencontre entre le ministre en charge de la culture et le promoteur de l’événement de « Couleur vacances » tenue le mercredi 28 août à Bobo Dioulasso suites aux images obscènes qui ont circulé sur les réseaux sociaux mettant en scène des jeunes garçons et filles en train de s’embrasser publiquement au sein de la maison de culture, il était convenu que les organisateurs devraient s’excuser publiquement via une déclaration. C’est chose faite car le promoteur s’est exécuté.

Dans le communiqué rendu public, le promoteur a fait son mea culpa en ses termes: « au regard de la gravité des dérives morales que cela peut représenter pour notre jeunesse et en vu de prendre les dispositions idoines pour mieux encadrer les prochaines étapes et permettre à ce cadre de récréation de jouer son rôle de tremplin de culture de la vertu et de renforcement des valeurs morales, nous venons en tant que promoteur présenter toutes nos excuses à l’ensemble du monde de la culture, de la population bobolaise, du Burkina Faso et de la sous région ouest africaine qui constituent notre zone d’expression culturelle ».  

Le comité d’organisation a également réaffirmé son engagement à collaborer avec les autorités compétentes pour faire de l’événement « un creuset d’une saine expression culturelle ».

En rappel, c’est lors de la 4e manche éliminatoire de la 13e édition de Couleur vacances tenue le 26 août dernier, qu’a eu lieu la scène montrant des jeunes garçons et filles s’embrasser publiquement. Des images qui n’ont pas manqué d’indigner plusieurs acteurs de la scène nationale.   

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir