Aujourd'hui,
URGENT
Médias: un incendie a ravagé ce matin les  locaux de la télévision BF1. Pas de blessé, mais d'importants dégâts matériels.
Burkina: le secteur minier, c’est 71% des recettes d’exportation,  50 tonnes d’or produites en 2019 qui ont rapporté 1420 milliards FCFA.
Mines: en 2020, l’exportation d’or a rapporté près de 2 000 milliards de FCFA au Burkina (Oumarou Idani). 
Covid-19: un nouveau décès et 83 nouveaux cas à la date du 12 janvier 2021 au Burkina Faso. 
Mali: trois Casques bleus ivoiriens tués quand leur véhicule a sauté sur une mine dans la région de Tombouctou (Officiel). 
Burkina: la NAFA félicite le président Kaboré pour la création d’un ministère de la Réconciliation nationale et encourage Zéphirin Diabré. 
Burkina: le couvre-feu prolongé de 45 jours dans la région du Sahel dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. 
États-Unis: 20 000 soldats de la Garde nationale déployés à Washington pour l'investiture de Joe Biden (médias). 
États-Unis: Donald Trump devient le premier président sous l'objet d'une deuxième procédure de destitution dans l'histoire du pays.
Covid-19: 184 nouveaux cas et 3 décès à la date du 11 janvier 2021 au Burkina.  

CULTURE

C’est la cité du cavalier rouge qui a abrité la conférence de presse de lancement de la 2ème édition du Festival gastronomique ouest africain (Fegoa) qui a pour thème «Gastronomie et intégration africaine». Le jeudi 15 février 2018 à Koudougou, le comité national d’organisation de l’évènement a réuni les hommes de média pour décliner les grands axes de cette édition.

Prévu pour se tenir du 29 mars au 1er avril prochain à la Maison du peuple de Ouagadougou, le Festival gastronomique ouest africain (Fegoa) se veut un festival gastronomique de la zone Uemoa pour gouter et découvrir l’Afrique de l’ouest à travers ses valeurs culinaires. «Le Fegoa est le premier festival ouest africain mêlant culture, solidarité et gastronomie» a dit le promoteur Roland Batoua.

Aux dires du promoteur, par ailleurs commissaire général du festival, cet évènement vise à contribuer à la consolidation par le biais de la cuisine, des liens d’amitié et de fraternité entre les peuples africains. Puis faire de l’Afrique de l’ouest la première destination culinaire africaine. Par ailleurs, il favorise le développement du tourisme gastronomique au reste du monde, propose une vision dynamique et actuelle de la gastronomie ouest africaine. 

Pour cette édition, 5 différents prix seront décernés. Il s’agit du Fegoa d’or qui sera dédié à la meilleure restauratrice, du Fegoa du meilleur accueil. «Ici, l’accent sera mis sur le stand ayant l’accueil le plus chaleureux, l’accueil des clients par la restauratrice, par les serveuses, sur la satisfaction des clients par rapport aux offres et services proposés par la restauratrice» a précisé le promoteur, Roland Batoua.

Pour ce qui est du Fegoa de l’intégration africaine, le commissaire général de l’évènement a indiqué que l’accent sera mis sur les restauratrices de l’étranger prenant part au festival vivant au Burkina Faso ou l’inverse.

S’agissant des prix du Fegoa du pays hôte et du pays d’invité d’honneur, le premier prix concernera les restaurateurs burkinabè et le deuxième est destiné au meilleur restaurant provenant du pays invité d’honneur qui est le Bénin.

Durant ces quatre jours de festival, il y aura des plateaux live, un marché africain des épices et légumes et des ateliers cuisines. A cette 2ème édition, 40 000 visiteurs sont attendus, 30 restauratrices venues des quatre coins de l’Afrique de l’ouest aussi, les meilleurs stands seront récompensés.

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir